14 + 7 =

Qui Sommes Nous ?

Alternatiba (alternative en basque) est un mouvement citoyen populaire orienté vers la lutte active contre le changement climatique à travers l’organisation de « villages des alternatives » où sont exposées les solutions concrètes au dérèglement climatique. 

Les derniers rapports scientifiques des experts sur le dérèglement climatique sont alarmants et nous édifient hélas sur la gravité de la situation actuelle qui nous impose à limiter l’augmentation de la température à la surface du globe à un seuil inferieur à 2°C. Mais jusque là les négociations internationales n’ont produit que des accords très peu ambitieux et exposant ainsi toute l’humanité aux conséquences désastreuses du changement climatique. Et pourtant celles-ci ne sont font plus attendre et sont davantage virulentes dans les pays du Sud. 

Au Sénégal, les conséquences sont déjà désastreuses: avancée de la mer, montée des océans, érosion côtière causant d’importants dégâts et entrainant quelques fois le déplacement de certains villages comme c’est le cas dans la périphérie de Mbour et de Saint Louis, baisse de la pluviométrie et des rendements agricoles, dégradation des sols, inondations, perte de la biodiversité marine et terrestre, baisse de la nappe phréatique du littoral, sécheresse, etc. Il est clair alors que les impacts du dérèglement climatique risquent alors de renforcer les inégalités économiques et sociales, la famine, les conflits fonciers, de menacer la sécurité alimentaire et de favoriser l’immigration clandestine.

Donc face à cette situation, les objectifs de Alternatiba Dakar sont:

– Diffuser le message de l’urgence climatique afin de toucher mieux que possible le grand public quant à la réduction des gaz à effet de serre.

– Diffuser les solutions concrètes aux changements climatiques et favoriser leur appropriation par toutes et tous.

– Mettre en réseau et créer des synergies entre les différentes actions menées sur le territoire sénégalais pour, plus de visibilité, sortir de l’entre soi militant et du cercle des convaincus pour toucher toutes les catégories sociales.

Nombreuses sont les solutions qui pourraient y être présentées : agriculture saine et durable, consommation locale et responsable, relocalisation de l’économie, promotion de l’économie sociale et solidaire, commerce équitable, pêche durable, défense des biens communs tels que l’eau, les forêts, le littoral, valorisation de la récupération et du recyclage des déchets, éco-santé, énergies renouvelables, promotion de l’éco-habitat. Mais en l’état,  elles semblent très éparpillées et dispersées, donnant finalement l’impression qu’elles ne s’adressent qu’aux convaincus. Diffuser alors les solutions concrètes, c’est avant tout sortir de l’entre soi militant et viser d’autres catégories sociales qui ne sont pas très au fait des problématiques des changements climatiques. L’idée est alors d’adopter une démarche inclusive en impliquant mieux que possible les milieux populaires et les classes défavorisées. Les solutions concrètes existent, il faut, les appuyer, les multiplier, les valoriser, les diffuser  et les rendre appropriables par toutes et tous. 

La dynamique Alternatiba au Sénégal entend également mettre en lien ou connecter les solutions concrètes. Par exemple les luttes contre les centrales de charbon à Bargny (l’une des zones les plus touchées par l’érosion côtière), dans les Niayes ou les exploitations minières  doivent être connectées aux solutions proposées.